search

Accueil > Présentation > Le mot du proviseur > Le mot du proviseur

Le mot du proviseur

mercredi 21 juin 2017, par jmpetit

A l’heure de cette rentrée 2017, le contrat d’objectifs, réécrit en 2013, est finalisé et présente un bilan globalement favorable qui doit nous inciter à poursuivre nos actions.
Ce bilan fait apparaître des axes de progrès
Nos axes de travail pour la présente année scolaire se retrouvent tout naturellement au sein de notre nouveau contrat d’objectifs, en attente de validation par notre hiérarchie :
Favoriser la persévérance scolaire
Le décrochage scolaire demeure une priorité majeure de l’établissement.
En effet, les évolutions positives des taux de passage et les variations d’effectifs fluctuent de manière irrégulière. Il conviendra de faire accepter progressivement que l’idée du décrochage scolaire se transforme en un état d’esprit de persévérance scolaire.
Conforter la réussite aux examens et donner de l’ambition aux élèves
L’établissement a connu une belle progression sur le taux de réussite global qui est passé de 66% en 2012 à 80% en 2015 et 87% en 2016. Au regard de la session 2017 (80%), la réussite à certains diplômes est plus aléatoire et devra être confortée.
Conforter l’implication des familles, du monde professionnel et autres partenaires
L’implication des parents reste encore insuffisante, tant en terme de participation aux instances que de suivi de la scolarité. Des actions innovantes seront à élaborer.
Les relations avec les partenaires professionnels sont déjà importantes, mais essentiellement axées sur les périodes de formation en milieu professionnel et sur les situations d’évaluation. Il conviendra de diversifier ces relations au quotidien afin d’aider l’établissement à lutter contre le décrochage et à développer l’ambition de nos élèves.
Le développement des partenariats permettra aux élèves de découvrir de nouveaux espaces professionnels en lien avec leur formation mais également de s’ouvrir à la culture, de conforter leurs choix d’orientation et de développer leurs diverses ambitions.
La pédagogie de projet a contribué à la réussite des objectifs du précédent contrat. Elle doit se poursuivre et passe de ce fait par d’autres partenaires, notamment culturels.
Comme les années précédentes, je souhaite insister sur la bienveillance à l’égard de nos élèves, qui sont des adolescents en construction. Nous aurons à pratiquer l’école de la confiance en tentant de la diffuser par une bienveillance alliée à l’exigence.
Je suis convaincue que nous avons tous le même fil conducteur : la réussite et le « bien-vivre » de nos élèves. Cette réussite est également le garant de notre propre bien-être et nécessite l’implication de tous.
Je compte ainsi sur vous tous pour relever ces défis et vous souhaite une excellente année scolaire.

Brigitte SABA-HASELMEIER

Services en ligne

Dans la même rubrique