search

Accueil > La vie au lycée > L’ouverture culturelle > Le musée des Ursulines au lycée > Le musée des Ursulines au lycée

Le musée des Ursulines au lycée

mardi 16 mai 2017, par jmpetit

Dans le cadre du partenariat avec le musée des Ursulines, des classes ont chaque année l’occasion de découvrir des oeuvres du Musée des Ursulines qui sont apportées au lycée. La prochaine rencontre aura lieu le 14 décembre 2017

Paire de cardes
Hêtre et acier
Fin du 19e siècle
Don Pelletier, 1985
Musées de Mâcon, inv. 19583

Peigne à chanvre
Bois et acier
Fin du 19e siècle
Don Gonnet, 1979
Musées de Mâcon, inv. 15133

Echeveaux de laine
Echeveaux de lin
Colorants
Fuseaux et fusaïoles reconstitués
Métier à tisser préhistorique reconstitué

Traditionnellement, pour la dernière séance de l’année au lycée, une activité un peu différente est proposée aux élèves déjà familiarisés avec la démarche d’observation d’une œuvre d’art. Il s’agit d’aborder, à partir d’objets conservés dans le fonds du musée des Ursulines, les techniques de filage et de tissage au cours de la Préhistoire et de l’Antiquité.
Enfoui dans le sol, le tissu ne se conserve pas, ou mal, mais il existait néanmoins dans les périodes anciennes. En effet, l’homme a su, depuis la préhistoire, travailler les poils d’animaux et les fibres végétales pour en faire des cordes ou des fils de différentes épaisseurs.
En guise d’introduction et afin de mettre en œuvre la démarche d’analyse, une paire de cardes de la fin du 19e siècle, portant de nombreuses traces d’usure, est soumise à l’étude des élèves. Elles permettent d’aborder le champ de l’ethnographie, étude des pratiques d’une société à une période donnée, et de la pérennité de certaines techniques artisanales.
Les élèves ont également l’occasion de découvrir l’archéologie expérimentale, discipline qui vise à reconstituer l’usage et le mode de fabrication des vestiges archéologiques à travers l’expérimentation. Ils peuvent ainsi filer puis tisser leur fil de laine ou de lin, et éventuellement le teindre, pour retrouver et comprendre les gestes de fabrication d’un textile.